des exercices quotidiens pour retrouver un bon sommeil

Ce soir au JT de 20h de France 2, David Pujadas a souligné les bénéfices d'un travail en sophrologie lorsque l'on souffre d'insomnie, ce qui est le cas, à un moment dans sa vie, d'un français sur trois. Je relaie donc ici, pour celles et ceux qui font partie de ces "oiseaux de nuit malgré eux" quelques éléments des conférences-ateliers que je donne régulièrement.

 

La sophrologie est tout à fait efficace pour retrouver le sommeil : des consultations de sophrologie sont proposées dans les centres du sommeil de nombreux CHU, comme celui de Nantes ou l'Hôtel-Dieu à Paris, en complément ou en substitution des traitements médicamenteux.

 

Auprès d'un(e) sophrologue, vous apprendrez à :

 

1/ EVACUER LE STRESS ET LA PRESSION, grands perturbateurs de sommeil,

par des techniques faciles qui vous permettront :

  • de vous détendre corporellement (tensions physiques)

  • de calmer un " mental galopant " (pensées obsédantes, tournant en boucle)

  • de positiver, porter un regard plus serein sur le quotidien, sur les évènements

 

2/ RéCUPéRER EN COURS DE JOURNéE

Troubles du sommeil = fatigue psychique et/ou physique, baisse de la concentration, de la mémorisation,... Et vous l'aurez sûrement constaté : un bébé trop fatigué ne trouve pas le sommeil. Pour les adultes, c'est pareil ! Avec un(e) sophrologue, vous découvrirez :

  • des techniques spécifiques de " sieste flash " pour récupérer dans la journée,
  • des exercices pour évacuer les tensions au fur et à mesure, pour éviter l'effet "cocotte-minute" ou fatigue intense en fin de journée.

=> si nécessaire, vous travaillerez à renforcer votre concentration et votre disponibilité mentale.

 

 

3/ DéSAMORCER LA CRAINTE DU COUCHER, conditionnement négatif

Quand l'insomnie est installée depuis longtemps, le moment du coucher et son univers (la chambre, l'heure, le silence dans la maison, etc.) sont parfois associés à une angoisse, à une tension qui maintien en éveil. Un(e) sophrologue vous aidera alors à réinstaller au contraire un conditionnement positif.

 

 

La sophrologie peut aussi avoir des bénéfices sur les pathologies co-morbides : SJSR (syndrome des jambes sans repos), apnée du sommeil et travail d'acceptation du masque, accompagnement de la dépression, du burn out ou des crises d'angoisse.

 

Je travaille depuis plusieurs années sur cette problématique des troubles du sommeil : l'implication du patient est nécessaire ( il faut pratiquer les exercices découverts en séance) mais les résultats sont le plus souvent au rendez-vous, y compris sur des troubles du sommeil installés depuis longtemps.

La plupart des prises en charge comptent 6 à 10 séances, les résultats sont progressifs, parfois plus rapides. On retrouve alors un sommeil de qualité (loin de l'anesthésie qu'offrent en réalité les somnifères et les anxiolytiques) et des journées de qualité positive, une humeur plus stable ; les capacités physiques et mentales sont à nouveau pleinement disponibles. Même si le coût n'est pas pris en charge par la sécurité sociale (par certaines mutuelles, cependant), aucun de mes patients n'a jamais exprimé des regrets quant à son "investissement". Et puis, une première séance ne vous engage pas, et vous repartirez assurément avec quelques exercices à reproduire... Le jeu en vaut la chandelle, non ?

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Partagez votre site

 

 

 

LA SOPHROLOGIE  pour un mieux-être corporel et psychique, une méthode qui vous apprend :

 

- à vous détendre

- à canaliser vos pensées,

- à développer une psychologie positive

-  à devenir plus conscient de vos capacités et ressources

et de la manière dont vous réagissez

 

pour agir plus sereinement et plus efficacement face aux enjeux et difficultés que vous rencontrez.