la pratique du jour

Je vous propose une technique toute simple pour évacuer les tensions du corps et les tensions mentales (les soucis, les tracas, les croyances limitantes, les émotions pénalisantes,...).

 

ATTENTION : les contractions doivent se faire en douceur, ne vous faites pas mal.

 

L'objectif est de vivre le contraste de ressentis entre votre corps mis en tension et votre corps détendu. Vous affinez ainsi votre conscience de  votre corps, tout en installant une détente profonde.

1/ Inspirez (plutôt par les narines)

 

2/ Pendant quelques secondes : maintenez l'air dans vos poumons en mettant tout votre corps en tension douce (vous contractez légèrement les muscles de votre visage en une "belle" grimace, avancez le cou, contractez les épaules, les bras (pliés coudes vers l'arrière), serrez les poings, contractez le thorax (faites "le coq" !), le dos, contractez les abdos, serrez les fessiers, les cuisses (pliez légèrement les genoux), les mollets, relevez les orteils,...)

 

Observez, ressentez, prenez conscience de cette tension globale dans votre corps.


3/ Soufflez (plutôt par la bouche en gonflant légèrement les joues, comme Zéphir) pour expulser longuement l'air retenu dans vos poumons, tout en relâchant toutes ces tensions. Vous pouvez en même temps expulser mentalement ce qui vous préoccupe (un événement pénible, une émotion désagréable,...) : c'est votre souffle qui évacue, qui emporte les ruminations, les cogitations encombrantes.

 

Observez, ressentez, prenez conscience de la détente dans votre corps, cherchez à repérer les endroits qui sont maintenant davantage relâchés ; observez toutes les sensations, les soulagements, les émotions en vous.



=> Répétez l'exercice au moins trois fois, à trois moments de la journée


=> Ne vous placez pas dans la performance : vous avez relâché ce qu'il est possible de relâcher, pour vous, dans ce moment du temps, "ici et maintenant". La prochaine fois sera différente. En tout, chaque "prochaine fois" est différente.


=> Vous pouvez ne rien ressentir cette première fois : on éduque petit à petit l'écoute de son corps comme on apprend à le faire pour bien d'autres capacités. C'est une question d'entraînement. C'est à vous de jouer.


=> lors d'une simple première séance, je peux vous guider dans cet exercice - et d'autres, plus ciblés sur un ressenti, sur un objectif. Si vous souhaitez simplement goûter à la sophrologie, venez me rencontrer.

 

 

Partagez votre site

 

 

 

LA SOPHROLOGIE  pour un mieux-être corporel et psychique, une méthode qui vous apprend :

 

- à vous détendre

- à canaliser vos pensées,

- à développer une psychologie positive

-  à devenir plus conscient de vos capacités et ressources

et de la manière dont vous réagissez

 

pour agir plus sereinement et plus efficacement face aux enjeux et difficultés que vous rencontrez.